Accueil Forums Forums Tina Tina : Comment Faire ? Stratégie de sauvegarde pour les grosses volumétries Répondre à : Stratégie de sauvegarde pour les grosses volumétries

#11983

Bonjour.

En effet, dans le fonctionnement de Tina, la sauvegarde incrémentale for ever nécessite une consolidation des backups, afin de pouvoir procéder au recyclage des anciens pools.

La synthétique va donc permettre de fusionner la dernière totale avec les incrémentales suivantes, afin de ne garder que la dernière version de chaque objet.

Au niveau du catalogue, aucune différence avec une totale classique. L’avantage est que seul le serveur Tina et le noeud de stockage en jeu travaillent, on ne resollicite pas la source.

Ensuite, il faut faire attention au media utilisé pour faire ce type de backup. On va par exemple éviter l’utilisation de lecteurs de bandes physiques, car il en faut 2 et surtout car la consolidation risque d’entrainer une divergence de la volumétrie finale. En effet, afin d’optimiser les flux de copie (et la durée de vie des lecteurs), les objets sont convenablement recopiés dans le catalogue, mais les bandes sont intégralement recopiées. Avec l’utilisation de lecteurs virtuels (VLS ou HSS) inutile de prendre cette précaution, et le positionnement du tunable “synth_sidf_optim_read” permet de ne recopier que les données nécessaires.

On peut donc imaginer ne faire plus que des incrémentales, puis 1x par semaine, en journée car seul le serveur tina est sollicité, faire une totale synthétique.

Les anciennes sauvegardes pourront alors être normalement recyclées, comme lors de sauvegardes classiques. Donc pas d’impact particulier sur le catalogue avec ce mode de fonctionnement.

Dernier point: une seule stratégie doit servir de référence à la synthétique. La stratégie A, par exemple sert pour les incrémentales et les totales synthétiques de la stratégie A. La stratégie B, pourra alors permettre la totale synthétique de la A, sur un autre média, comme les bandes physiques, etc.